Retour d'affection et magie blanche


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La wicca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lumieredusoir



Messages : 37

MessageSujet: La wicca    Mer 30 Nov - 17:51

Sens du terme

Le terme wicca a été créé par Gerald Brousseau Gardner au XXe siècle, qui affirmait qu’il voulait dire « sorcellerie » en vieil anglais. En réalité, sorcellerie en anglais ancien se dit wiccacraeft (d'où le terme actuel witchcraft et wicca est le masculin de sorcier (le féminin étant wicce et le pluriel wiccan). Ces mots dérivent du verbe wiccian qui signifie ensorceler, pratiquer la magie.Pour Gardner, wicca avait à l’origine le sens d’« art des sages ». Sa thèse fut soutenue par l’ethnologue Margaret Murray qui écrivit le chapitre sur la sorcellerie dans l’édition de 1957 de l’Encyclopædia Britannica, où elle précise : « La signification du terme sorcière (witch) est liée à celle du mot savoir (wit) ». Elle peut être renforcée par l’analyse du mot wizard (étymologiquement « celui qui sait »), qui signifie lui aussi le sorcier et qui tire son origine du bas anglais wys/wis qui veut dire « sage », à rapprocher de « wise », qui veut dire « sage », de la même racine que le mot allemand, « wissen » signifiant « savoir ».D’autres étymologies concurrentes sont cependant apparues. Robert Graves dans La Déesse blanche, traitant du saule, un arbre qui dans la Grèce antique était dédié à Hécate écrit : « Ses liens avec les sorcières sont si forts dans l’Europe du Nord que les termes sorcière (witch) et criminel (wicked) dérivent du mot utilisé pour nommer l'osier (wicker). » Margot Adler dans Drawing Down the Moon rattache wicca à l’indo-européen wic/weik dont la signification recouvre les sens de soumettre et de changer. Elle estime donc qu’une « sorcière aurait été une femme habile à imaginer, à soumettre et à changer la réalité ».


Histoire

Origines

La Wicca s'inscrit dans la mouvance européenne du néopaganisme de la première moitié du XXe siècle. Elle consiste en un syncrétisme popularisé par le britannique Gérald Gardner dans deux livres : Witchcraft Today, publié en 1954 et The Meaning of Witchcraft en 1959. Le Livre des Ombres, ouvrage de référence de la Wicca gardnérienne fut écrit à l'origine par Gérald Gardner (certains [Qui ?] suggèrent également une collaboration rétribuée d'Aleister Crowley, le célèbre occultiste fondateur de la philosophie Thélémite), il fut partiellement réécrit par Doreen Valiente (née le 4 janvier 1922 dans le Mitcham dans le nord de Londres, sous le nom de Doreen Edith Dominy) selon certains auteurs[Qui ?] à la demande de Gardner, selon d'autres[Qui ?] de sa propre initiative après le décès de l'auteur initial. Chaque wiccan possède théoriquement son propre livre des ombres. Celui-ci récapitule les croyances et les rituels du lignage pour les traditions initiatiques. Chez les wiccans éclectiques, qui sont aujourd'hui majoritaires, il s'agit d'un journal religieux écrit ou compilé par l'adepte lui-même pour son seul usage.


Évolution du mouvement

D'abord confinée à un cercle restreint, la Wicca s'est progressivement développée dans les pays anglo-saxons où elle constitue la principale forme de néopaganisme. Diffusée par les milieux féministes américains dans le contexte général de la contreculture des années 70 elle s'est progressivement transformée et diversifiée, acquérant une dimension écologiste qu'elle n'avait pas au départ. Parallèlement aux structures initiatiques issues de la lignée de Gardner ou d'Alex Sanders, s'est créée une Wicca éclectique dont les membres pratiquent en dehors de toute initiation formelle. Leurs croyances et pratiques divergent considérablement suivant les individus et la frontière entre la Wicca proprement dite et les autres formes de néopaganisme sont souvent floues.La diversité des pratiques, l'absence de structure centrale - et souvent de structure tout court - rendent le nombre des wiccans difficile à déterminer.[1] En 1990 l'étude NSRI avait estimé le nombre des wiccans aux États-Unis à 8 000. L'étude suivante ARIS, réalisée en 2001, en trouve 134 000 auxquels il faut ajouter une part significative des 140 000 américains se définissant comme païens[2]. L'enquête du Pew Forum, réalisée en 2008 place à environ 1,2 millions le nombre d'Américains pratiquant des religions New Age. La majorité d'entre eux seraient wiccans ou fortement influencés par la Wicca. Ces chiffres sous-estiment probablement la taille réelle du mouvement, une part significative des wiccans pratiquant en secret par crainte des discriminations. Une évolution similaire se constate dans tous les pays anglo-saxons. Les wiccans éclectiques sont, dans l'ensemble, largement majoritaires même si leur domination est moins prononcée en Grande-Bretagne.


Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Wicca
Revenir en haut Aller en bas
fabienne



Messages : 2

MessageSujet: qu'est ce alors ?   Jeu 1 Mar - 19:14

La wicca Est en fait une religion ou un type de magie ? Ça m'intéresse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
hugoclaire



Messages : 14

MessageSujet: Re: La wicca    Jeu 17 Sep - 21:37

Je crois que c'est les deux si je me trompe pas. En tous cas tourné vers la nature.
Revenir en haut Aller en bas
parisienne



Messages : 28

MessageSujet: Re: La wicca    Jeu 1 Oct - 16:56

fabienne a écrit:
La wicca Est en fait une religion ou un type de magie ? Ça m'intéresse beaucoup.

Une de mes amies qui est wicca dit que sa foi est placée dans la magie de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
lumieredusoir



Messages : 37

MessageSujet: Re: La wicca    Dim 3 Jan - 15:27

La wicca est un culte de la nature si on veut résumer dont les adeptes pratiquent fréquemment la magie.
Revenir en haut Aller en bas
hugoclaire



Messages : 14

MessageSujet: Re: La wicca    Mer 30 Mar - 15:49

Les équinoxes et les solstices en rythme la vie a ce que j'ai vu. On devrait tous en prendre exemple et arrêter les rythme décalés de la vie urbaine.
Revenir en haut Aller en bas
fourmiz



Messages : 14

MessageSujet: Re: La wicca    Lun 13 Juin - 15:19

hugoclaire a écrit:
Les équinoxes et les solstices en rythme la vie a ce que j'ai vu. On devrait tous en prendre exemple et arrêter les rythme décalés de la vie urbaine.

autrefois quand le réveil matin n'existait pas, quand l'industrie n'existait pas, on ne dormait pas 7 ou 8 heures d'une traite. Des textes anciens rapportent qu'on dormait deux fois 3 ou 4 heures, espacée de 2 ou 3 heures d'activités. C'était notre façon naturelle de prendre du repos. Qui pourrait y retourner maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La wicca    

Revenir en haut Aller en bas
 
La wicca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicca
» La Wicca
» LA rêgle du wicca.
» Petit cour d'histoire de Milabréga: Le wicca.
» La Wicca, ses origines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retour d'affection et magie blanche :: Retour d'affection et magie blanche :: Les autres types de magies-
Sauter vers: